Notre Rallye des Routes du Nord

29 février, 01 et 02 mars 2008

En ce qui nous concerne, vendredi soir, il est grand temps de partir. C’est que les vérifications administratives et techniques n’attendent pas. Pour ces deux formalités, pas de soucis, nous pouvons mettre la voiture en parc fermé. Le 23ième Rallye des Routes du Nord a commencé…
Samedi matin, Bruno et Fredo arrivent à 9h pour se charger de l’assistance, et mettre le camion en place au parc d’assistance.

A 12h précise,  nous partons à Armentières pour le départ du rallye. Pas moins de 135 équipages se sont engagés et 20 concurrents dans notre catégorie.

On se dit que si l’on finit dans les 70 premiers, ce sera très bien !!

Nous passons le podium et c’est parti pour 30 minutes d’assistance. Changement de pneus, pression et essence… tout est  prêt.

Les 3 premières épreuves chronométrées se passent super bien, on se régale avec la boite de conception « Roger Missaire » qui est plus courte. Je peux enfin passer la 5 et Séverine doit être hyper-attentive dans ses notes car les virages arrivent plus vite.

Retour à Laventie pour 45 minutes d’assistance, c’est long car il n’y a pas grand chose à faire sur la voiture. On met la rampe de phare, car nous aurons la dernière spéciale à faire dans le noir.

Les deux premières se passent sans problème mais dans la dernière de la journée, au milieu de l’épreuve, les phares se coupent de temps en temps. Séverine a du mal pour voir la route. Pour ma part,  pas de problème, je continue à attaquer. En fin de spéciale, les phares rendent définitivement  l’âme et nous devons faire tout le routier en veilleuse. Pas facile sur des routes de campagne, sans éclairage, mais un copain nous escorte jusque Laventie où nous avons encore 30 minutes d’assistance.

Nos gars cherchent à résoudre  le problème mais sans succès, d’ailleurs nous n’avons plus de klaxon ni d’essuie-glace  (pourvu qu’il ne pleuve pas demain !!).

Enfin, on rentre la voiture au parc fermé pour la nuit.

Dimanche matin, ouf,  il ne pleut pas, 3 épreuves chronométrées à faire, à trois reprises.

Première boucle, pas de soucis, l’auto marche bien.

Deuxième boucle, dans la première spéciale, je n’arrive plus à mettre la 5, dans la suivante je perds la 2 et dans la dernière nous n’avons plus que la 3 et la 4… nous perdons 40 secondes dans cette spéciale, car la tringlerie s’est desserrée (pourtant Roger nous l’avait dit… de coller au frein filet!!).

Nous devons d’abord aller au regroupement avant de rejoindre l’assistance, arrivés là bas, la voiture se met à faire un drôle de bruit (aspiration au niveau du moteur)…
Nous avons perdu la vis de ralenti qui est sur le boitier papillon.

Tout est réparé à l’assistance, nous voilà repartis pour les 3 dernières spéciales ou nous améliorons encore nos chronos !!!

Nous rentrons au podium final, 57ème au scratch et 11ème de classe.

Nous sommes heureux, nous avons passés beaucoup de temps sur la voiture et sous la voiture, mais on ne regrette pas!!!

Merci aux Parisiens FH et Fabien pour leur soutien et le crédit photos, merci à nos gars à l’assistance et surtout merci à Roger pour la boite.

Philippe et Severine LEFEBVRE

http://team-ps-lefebvre.com/

© AUDI-HERITAGE 2008