Le sport chez Audi Héritage au Retromoteur de Ciney 2018

stand (1)Le sport était à l’honneur sur le stand d’Audi Héritage du Rétromoteur de Ciney édition 2018.
Dans les années 80, c’est grâce au système de transmission quattro qu’Audi s’est imposé en rallye, le plus souvent avec le concours du turbo.
L’association des deux technologies a donné le mélange détonnant de l’Audi quattro Groupe 4, puis Groupe B.
Deux exemplaires étaient exposés, la GR4 d’André Godechal, auréolé de 3 victoires au Tour de Corse Classic. Elle est proche de la série avec toutefois la livrée des Groupe 4 des années 1981-82, menées à l’époque par Hannu Mikkola et Michèle Mouton.
andre quattro UR (8)
L’autre voiture, de la même époque, a un passé international glorieux, avec des participations prestigieuses dont le Paris-Dakar en 1985 et le championnat du monde.
Ici, le moteur a été poussé à 290ch, la transmission étant celle d’origine, à commande « à tirette ».

Notons la présence d’une 80 B2 1600cc qui participe régulièrement à des rallyes belges et étrangers.
90 rallye Alex (4)
Après l’arrêt du Groupe B, Audi a homologué la nouvelle 200 turbo quattro (typ44) en Groupe A. Elle fut engagée par l’usine au Monte carlo et au Safary rallye, qu’elle remporta en 1987.
C’est un exemplaire de ce type qui figure dans la mise en scène de l’escale technique, avec la présence du LT d’assistance Audi sport.

Une 90 2.2 fait partie du décor, tout comme une plus récente S2 des années 90. On retrouve évidemment le moteur 5 cylindres, poussé à 220 ch et l’incontournable transmission quattro.

Comme chaque année, une superbe collection de miniatures faisait le plaisir des yeux des petits…et des plus grands.
expo miniatures 2018 (3)
L’amateur d’Audi trouvait encore son bonheur ailleurs sur le site avec des véhicules proposés à la vente, comme cette quattro Zermatt ou une 80 GLS bleue en bel état apparent, ou une coupé GT à moteur 4 cylindres de 112ch.
IMG_7536
Le parking réservé aux visiteurs ne manque pas d’intérêt, on y trouvait une rare 75 rouge de 1965, une UR quattro rouge également, à phares jaunes du plus bel effet.
Enfin, la 90 Bleu-Océan d’un fondateur du club avait trouvé une récente A3 berline rouge pour montrer aux passant l’évolution du style de la marque en 30 ans.
90 versus A3 (1)
Enfin, pour ne pas risquer de passer inaperçue, une Iltis s’était parée d’un orange des plus voyant.

Le plateau offert à l’amateur montrait toutes les facettes de la marque depuis sa renaissance en 1965, de la 75 à la 200, des tractions aux quattros, des 4 cylindres atmosphériques aux 5 cylindres turbo.
Merci à tous ceux qui ont participé à ce beau moment.

Philippe

galerie de photos