Wanderer Streamline Special

Reconstitution… sur une bonne base !

Audi et l’importateur Carrossier Belge D’Ieteren on fait reconstruire les trois Wanderer Streamline Special qui vont participer en 2004 à la célèbre épreuve de longue haleine, le Liège-Rome-Liège, 65 ans après les modèles originaux.

L’équipe de Werner Zinke aura mis deux ans pour reconstruire cette triplette à l’aérodynamique étonnante pour l’époque. Ils ne sont pas partis de rien cette fois car au moins un châssi, une partie des trains roulants et quelques pièces ainsi qu’un jeu de papiers et aussi mais surtout des photos d’époque les guideront dans leur projet. Des trois c’est la voiture “Belge” qui récupère le plus de matériel d’origine ainsi qu’une plaque châssi d’époque. Donc selon la largeur d’esprit dont on peut faire preuve elles sont soit considérées comme une belle restauration ou alors comme de simples copies…

Ces trois “Spezial” sont motorisées par un 6 cylindres en ligne de 2255cm3 qui développe 70 cv à 4.500 t/min (grâce à un triple carbu solex qui leur permet 140 km/h en pointe), cette puissance monumentale (ben quoi) est transmise au sol par le train arrière… à lame.

Cette voiture à la ligne d’avant garde (nous sommes en 1938) n’était pas un modèle de série mais était basée sur un véhicule qui lui l’était, la W24. Celle-ci était donc équipée d’une carrosserie profilée en aluminium et motorisée par le bloc qui animait alors les W25.

Vous pouvez voir sur ces quelques photos que les capotes ne sont pas toutes identiques, pour des raisons pratique, Mr Philippe Casse a initié la construction d’une capote (que n’aurrait pas reniée Walter Treser) afin de pouvoir rouler sans nécessairement que ça ce finisse par une bronchite.

Sur les 18 équipages sur 51 qui termineront l’épreuve en 1938, la seule des trois à finir se classe 8ème, mais une des 2 autres était en tête au moment de son abandon alors que l’arrivée était en vue. En 39, cinq Wanderer seront alors alignées sur l’épreuve, une sera même équipée d’un 2.6lt mais ce dernier ne résistera pas à la rigueur du parcour. Des quatre autres, presque identiques à celles de l’année précédente, 3 termineront et offriront à la marque la coupe constructeurs…

Bien à vous

Fabrice

© PBLCT / AUDI-HERITAGE 2004