Auto Union F103 – 1967

Et oui c’est l’appellation exacte de cette voiture

Je ne ferai pas un cours d’histoire sur les marques d’Auto Union, les excellents livres
« La Roue du Temps » et l’histoire « Auto Union Audi » des époux Kupelian l’ont fait mieux que moi.
Toujours est il que « mon Audi » a été conçue par la DAIMLER BENZ qui avait racheté la majorité des actions AUTO UNION en 1958.

En 1963, la dernière DKW F 102 devenant quasi impossible à vendre avec son moteur 2 temps, DAIMLER BENZ développa un nouveau moteur 4 temps pour la F 102 et c’est en septembre 1965 que la nouvelle AUTO UNION F103 fut présentée au public et baptisée AUDI, ancienne marque du groupe tombée dans l’oubli en 1939.

Le catalogue d’époque la présente ainsi :

AUTO UNION construit de nouveau une voiture dotée d’un moteur 4 temps.

Cette voiture, c’est l’AUDI

et pour la technique : moteur 1696 cm3 72 cv din ou 81 cv sae
vilebrequin 5 paliers
taux de compression élevé 11.2 / 1
0 à 100 en 14.8 sec , 148 km/h et 8.4 l/100

Le moteur à compression élevée se caractérise par sa robustesse,sa souplesse et sa longévité.

Pour le reste, c’est la coque autoportante de la F 102 avec une nouvelle face avant,les freins à disque de grande dimension sont accolés à la boîte et donc bien ventilés.
Cette F 103 se déclina dès 1966 en version 80 cv, 90 cv, Variant et 60 cv 1500 cm3.
C’est vraiment la première AUDI d’après guerre et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle engendrera toute une lignée de modèles à succès.

Mon AUDI a été livrée par le garage DE RIJK de Braine le Comte le 25/08/1967 à son premier propriétaire. D’après le carnet d’entretien, elle totalisait 9955 km le 19/04/1969 et seulement 19987 km le 31/12/1971. Ce monsieur ne roulait donc pas beaucoup et il revendit la voiture le 22 mars 1988 à un garage de Chapelle lez Herlaimont, où elle resta sans beaucoup rouler jusqu’en juillet 1993. En effet quand je l’ai récupérée en parfait état d’origine et d’entretien, elle totalisait 68400 km en 26 ans ce qui nous fait une moyenne de 2630 km par an.

C’est tout à fait par hasard que je me suis retrouvé à son volant. Mon parcours automobile était tellement varié, une douzaine de voitures de la 4 cv Renault à la Porsche 911 en passant par l’Escort Mexico groupe 1, un cabrio anglais et même un VW Split Wesphalia et deux 4 x 4 pour bourlinguer à travers l’Europe. L’AUDI ne faisait pas vraiment partie de mon « idéal » automobile SAUF que mon papa avait usé quelques DKW 1000 et justement une AUDI 1967 rouge. Et il m’avait emmené , gamin ,sur les routes du LIEGE ROME LIEGE, SPA SOFIA LIEGE et MARATHONS DE LA ROUTE.

Il était contrôleur pour le ROYAL MOTOR UNION et les vacances étaient souvent typées « rallye »…… Et quand je travaillais bien à l’école, j’avais le droit de les conduire !!! Heureuse époque !

Depuis, la belle et moi avons parcouru 50000 km. Ah, il faut reconnaître que sa vie a bien changé, mélangeant sport et tourisme.

Comme cadeau de bienvenue, on a suivi dès 1994 une partie du CLASSIC MARATHON et comme d’autres vont à LOURDES, nous avons fait nos pélérinages annuels au NURBURGRING , à MONTHLERY ,à DIENHEIM et à SPEYER (pour les bourses aux pièces), de multiples incursions en France, circuit de LAON, MADINE, ROUEN, etc ,etc.

A l’occasion d’un TREFFEN, j’ai fait un tour complet du DANEMARK, en camping, avec ma fille cadette. Ce fut un voyage magnifique. Quelques années plus tard, ce fut le TREFFEN de EMMEN, suivi d’un tour de HOLLANDE.

Quelques rallyes aussi et cerise sur le gâteau , le RALLYE DES ALPES en 1996 avec victoire au général.

La carrière sportive de l’AUDI fut interrompue définitivement au rallye « ARDENNES CLASSIC » après avoir arraché l’échappement complet dans un passage à gué ridicule .

Les rallyes belges aussi cassants furent rayés de tout programme. Pas la peine en effet de démolir une auto en 300 kms et de mettre 6 mois pour retrouver des pièces. On a autre chose à faire !

Après 13 ans de vie commune et de souvenirs assez forts quand même , nous roulons beaucoup moins . D’autres voitures , un emploi du temps plus serré et aussi d’autres motivations « transatlantiques » me font parfois envisager une séparation . Ne dit-on pas que le pire pour une auto est de ne pas rouler ? Mais ça fait 4 ans que je dois passer l’annonce.

Tiens, au fait, qu’est-ce que je mettrais bien pour attirer le client ????

A vendre AUDI F 103, 100% origine , palmarès , historique, sans oublier le très « mode » matching numbers , curieux s’abstenir et même….. curieux et fauché s’abstenir ! ! ! !

Bref , nous avons encore de beaux jours devant nous mais si nous descendons sous la barre des 3500 km par an . promis , elle sera à vendre .

Juste un petit bilan technique pour conclure :

Le moteur à haute compression n’a pas que des avantages. S’il n’est pas réglé au top,il se noie très, très vite et bonjour les bougies , un calvaire à démonter et surtout à remonter !

En plus , il vaut mieux oublier les petits parcours ou les promenades « ancêtres » à 30 à l’heure de ville à ville. Il ne veut que de la route, de la vraie. Il vous en sera reconnaissant parce qu’il ne chauffe jamais et ne consomme ni eau ni huile. L’insertion dans le trafic actuel ne pose aucun problème, même sur autoroute…. excepté quelques bruits aérodynamiques !

Mais si vous croisez un jour une 60 en bon état, ne la dédaignez pas parce que ce n’est qu’une 1500. Elle est aussi performante, nerveuse, juste un peu moins souple.

Pour les pièces, on commence à en retrouver en Allemagne mais ce n’est pas facile du tout.

Il est d’ailleurs dommage que la maison mère ne s’intéresse pas plus à son patrimoine. La disponibilité des pièces chez les autres constructeurs allemands fait bien des envieux !

Bon d’accord, c’est pas donné mais un vilebrequin de DKW 1000, c’est aussi 1000 €.
Au niveau réparation, je ne peux rien dire. Tout est d’origine même l’embrayage à 119000 km.

Bien sûr, on a refait les freins, les durites, les cardans, les amortisseurs, l’échappement, un nouveau câble d’embrayage mais ce n’est que du courant. Pour une auto de bientôt 40 ans !

Allez, cette annonce, je vais encore la mettre à la poubelle.

Je m’en vais plutôt retirer la housse parce qu’après demain, c’est « la printanière ».

auto-union-f103-1967
© PBLCT / AUDI-HERITAGE 2006