Images de la semaine : Rencontre fortuite

Samedi dernier, sur le parking visiteurs en quittant le Technoclassica Essen, l’oeil du Bourlingueur n’a pas laissé échapper une 200 dont la couleur dorée scintillait sous le soleil couchant.

Alors que nous nous approchons pour l’immortaliser, son propriétaire arrive en face. Après un salut amical, nous lui demandons s’il ne voit pas d’inconvénient à ce que nous prenions quelques clichés. Au contraire, il semble ravi et étonné de notre intérêt.

Il nous raconte alors que cette auto est spéciale : elle a été construite pour un haut dirigeant de la marque, et de ce fait a bénéficié d’une personnalisation poussée. La plus visible est la teinte : Bambou métallisé, qui n’était à priori pas disponible pour ce modèle. Mais ce n’est pas tout…

Elle est bien entendu full-option (le propriétaire insiste que tous les équipements fonctionnent toujours parfaitement), à part le toit ouvrant qu’il ne désirait pas. Il ne devait pas non plus être fan de musique, car l’installation Bose n’a pas été choisie, mais l’autoradio « Delta » d’origine est bien là.

Au niveau mécanique, ce n’est pas une quattro car la boite automatique voulue n’était alors disponible qu’en 2 roues motrices. Elle est également dotée d’un moteur 2B de 190 ch, et non un 165 ch comme la plupart.

Son heureux possesseur actuel dit ne pas être particulièrement amateur d’Audi, avoir une Porsche pour tous les jours, mais adorer ce modèle. On le comprend. Et ça doit être rare, car il explique que quand il la sort en ville, il sent les regards condescendants des passants qui semblent dire : le pauvre, il n’a pas de quoi se payer autre chose…

Pour être complet, elle est sortie d’usine en 1989 et totalise 116.000 km. Il va sans dire qu’elle est dans un état « concours »

C’est là-dessus que nous avons pris congé, en le félicitant, avec la satisfaction d’avoir fait une rencontre singulière.